Monday , July 15 2019

Lettre à la Mairesse pour la demande d’autorisation de la célébration du 30 avril 2019

Montréal, le 15 février 2019

Madame Valérie Plante
Mairesse de la Ville de Montréal
Montréal (Québec)

Madame,

En ma qualité de président de la Communauté Vietnamienne au Canada, Région de Montréal, j’ai l’honneur de vous écrire pour faire suite à la récente lettre de M. Tiên-Dung Lê vous demandant d’autoriser la célébration du 30 avril 2019, journée reconnue par une Loi canadienne comme « La Journée du Parcours vers la Liberté ».

La Communauté que je préside apporte un appui enthousiaste et sans réserve à cette demande. Je comprends qu’un tel appui est aussi offert par un grand nombre de personnes dont le sénateur Thanh Hai Ngô, la députée fédérale Minh-Thu Quach, et la conseillère municipale Minh-Diêm Lê-Thi de Ville Mont-Royal.

Tel que spécifié dans le texte de loi et rappelé dans la lettre de M. Lê, la Journée vise à commémorer les vies perdues et la souffrance vécue lors de l’exode du peuple Vietnamien, souligner le généreux accueil du Canada et la gratitude de la communauté Vietnamienne, et reconnaître les contributions apportées par cette dernière à la société Canadienne.

Notre Communauté est convaincue que cette générosité et cet humanisme font partie intégrante des valeurs morales et démocratiques du Canada, du Québec et de la Ville de Montréal qui, pour cette raison, ont gagné admiration et respect de la part des peuples du monde.

En autorisant la tenue de cette Journée du 30 avril, la Ville de Montréal fait sa part dans la défense des valeurs canadiennes en ajoutant sa voix à celle d’innombrables grandes villes du monde, des villes francophones de France et de Belgique entre autres, aux métropoles américaines, australiennes et bien sûr canadiennes. Plusieurs secteurs des medias font état de ces activités, et ce sera pour nous source de fierté de voir Montréal y prendre part.

Nous croyons de plus que le moment est approprié pour rappeler au monde la conduite dictatoriale,
antidémocratique et corrompue des autorités Vietnamiennes. Les mauvaises nouvelles abondent à chaque jour: violations des droits civiques fondamentaux et des droits à la protection des femmes et des enfants, confiscations de façon violente et arbitraire des terres et des habitations des citoyens innocents, enrichissement illégal et abruti des cadres en pouvoir aux dépens de la misère des citoyens sans défense.

Tel que proposé dans la lettre de M. Lê, la célébration envisagée sera pacifique et apolitique. Toutefois, il est pertinent de rappeler aux autorités Vietnamiennes leur bilan pitoyable en matière de droits de la personne: le refus de ratifier la Convention des Nations Unies sur la torture, la suppression des libertés d’expression, de la presse, des religions, l’empêchement des mouvements de syndicalisation et de défense des droits humains, l’emprisonnement arbitraire des activistes prodémocratie.

La Communauté Vietnamienne du Canada Région de Montréal compte beaucoup sur votre autorisation pour la célébration du 30 avril 2019. Au nom de tous nos membres, nous vous prions d’accepter l’expression de nos sincères remerciements.

Le président de la Communauté vietnamienne au Canada, Région de Montréal

Ba Ngoc Dao, M.D

Lucasa Media After Post
X